Category: Le style au masculin

You are here:
Home Le style au masculin

De l’importance du dress code en entreprise

Puis-je être licencié(e) pour ne pas m’être conformé(e) au dress code de mon entreprise?

J’ai un style à part, puis-je imposer mes habitudes vestimentaires à mon nouvel employeur?

Je travaille dans le secteur tertiaire en clientèle et ma directrice m’a demandée de rallonger ma jupe….

Alors, peut-on vous licencier pour cause de GRRRRAAnnnnDD Méchant LOOK?

La réponse est… OUI. :-) Bien évidemment à certaines conditions et dans certaines circonstances.

Certaines entreprises ne prennent pas le dress code de leurs employés à la légère. L’exemple le plus connu est celui d’UBS, qui a défrayé la chronique à ce sujet il y a quelques années. La direction de cette multinationale suisse a eu l’idée de diffuser aux petits nouveaux un règlement interne de 44 pages ultra-précis.

Le document évoquait des recommandations multiples allant de « l’haleine qui doit rester fraîche », en passant par le port de collants « obligatoires même par temps chaud » et le port (pour les femmes) de 7 bijoux maximum. La banquière était par ailleurs invitée à porter le tailleur jupe ou pantalon anthracite, noir ou bleu, assorti d’un chemisier blanc.

Les banquiers, quant à eux, devaient proscrire les gourmettes, les boucles d’oreilles, les piercings et les tatouages. Ainsi que tous les « poils du visage qui prolifèrent » (comme « ceux du nez » précise le document).

Le Monde s’amuse même à publier en décembre 2010 un article sur le dress code d’UBS intitulé « UBS et les dessous de ses banquières » (http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/12/13/ubs-et-les-dessous-de-ses-banquieres_1452675_3234.html).

Ce dress code si soigneusement élaboré prête à sourire. Pour autant, il ne doit pas masquer le fait que l’employeur est, de manière générale, autorisé à exercer un contrôle sur la tenue de travail. Bien sûr, l’interdiction ne peut être arbitraire et doit être justifiée par des impératifs de sécurité ou par l’intérêt de l’entreprise.

Par exemple, si vous travaillez en contact avec la clientèle, vous n’avez pas le droit de venir travailler en survêtement (Cour de cassation, Chambre Sociale, 06/11/2001, N° de pourvoi 99-439888) ou en short (Cass., Soc., 12/11/2008, N° de pourvoi 07-42220).

Si vous êtes habillé malproprement et que cela a provoqué des remarques des clients, le licenciement est justifié (Cass., Soc., 29/02/1984, N° de pourvoi 81-42321).

Et si vous êtes une accorte jeune femme adepte des tenues suggestives au travail, si vous refusez  catégoriquement de ne pas porter de soutien-gorge sous un chemisier très transparent, votre licenciement est également justifié (Cass., Soc., 22/07/1986, N° de pourvoi 82-43824) au motif que vous suscitez un trouble dans l’entreprise.

En revanche, si vous portez des vêtements moulants tout en ayant un comportement correct, votre employeur ne peut rien vous reprocher (Cour d’Appel de Versailles, 5ème Chambre, 19/12/1994).

Et pour vous Messieurs? Pouvez-vous garder votre barbe de hipster et vos cheveux longs sans être inquiété par votre employeur? :-) La réponse est oui, sauf si l’interdiction de la barbe et des cheveux longs est motivée par un souci d’hygiène et de sécurité!

 

Osez la couleur sur vos chaussures!

Messieurs, vous vous demandez sans nul doute comment débuter cette nouvelle année avec style et un zeste de folie (maîtrisée…^^)?!

Osez la patine framboise ou aubergine sur vos chaussures!

s_05_One-Cut-Patine-Bordeaux-semelle-Bleues_06_Mocassin-Patine-Aubergine-semelle-viollette

Rien de tel pour aviver un costume bleu très classique, ou éveiller un brun un tantinet trop casual… La couleur aubergine se marie avec nombre de couleurs de costume, n’hésitez pas à tenter l’association improbable pour un look légèrement décalé!